RECHERCHE




files/images/Polygonelogo2017.jpg

Polygone étoilé
1 rue Massabo
13002 Marseille
polygone.etoile@wanadoo.fr
09 67 50 58 23

Plan d'accès






JEUDI 24 NOVEMBRE 09H30 / LIEU : LA COMPAGNIE 19 rue Francis de Pressensé 13001 Marseille ( 33) 04.91.90.04.26
SITE DE LA COMPAGNIE


ÉCONOMIE RÉELLE DES CINÉASTES EN RÉGIONS : TABLE RONDE
En présence de Film flamme, d'un groupe de travail de l'AARSE, de Dodes Kaden


Film flamme (Marseille) et Dodes Kaden (Lyon) ont organisé un certain nombre de rencontres pour faire émerger la réalité de l'économie des cinéastes.
La première à eut lieu à St Etienne au Gran Lux, à l'occasion de la sortie du livre Kinetica (préfacé par le ministre de la culture qui salue ces expériences !)
qui présente les principales initiatives alternatives en Europe (dont le Polygone étoilé).
Le 24 novembre à 9h30 nous invitons cinéastes et techniciens de PACA et d'ailleurs, à témoigner de leurs réalités de travail et de création « hors capital(e) ».
Nous invitons aussi des responsables des politiques sociales et culturelles des institutions.
Une synthèse et des propositions en seront rendues publiques à Lyon en janvier 2012 à l'occasion du festival « Les Inattendus ».

"La dépendance accrue des productions vis à vis de la télévision et certaines logiques économiques
sacrifiant le sens et le contenu au seul intérêt marchand fragilisent incontestablement la production indépendante et, au delà, toute la chaîne du cinéma"

Michel Vauzelle
Pdt de la région Provence Alpes Côtes d'Azur le 30-09-2002 lors de la mise en place des aides à la création cinématographique.

"Cette belle effraction méritait d'être recensée, analysée et valorisée".
Frédéric Mitterand
Ministre de la culture. Préface du livre Kinetica, présentant les lieux alternatifs du cinéma dont en PACA « le Polygone étoilé ».

PRÉSENTATION DE LA TABLE RONDE

Vers une reconnaissance politique et économique des pratiques cinématographiques nouvelles
Évaluation des politiques territoriales


La Région PACA a lancé en 2002 sous l'initiative du Pdt Vauzelle et de M. Martin Vice Pdt délégué à la culture, une politique d'aide au cinéma de création.
Nous n'avons pas connaissance d'un bilan de ces presque dix années d'action politique qui porterait sur le cadre de vie économique des cinéastes.

Durant ces dix années, la création cinématographique s'est dégagée, du fait des évolutions techniques et du fait des mutations industrielles
qui en découlent (perte de poids des TV et nouveaux médias émergents) des contraintes et lourdeurs de l'industrie.

De fait, pendant cette période, une nouvelle organisation de la profession s'est dessinée, de nouvelles générations de cinéastes ont émergé,
une nouvelle économie a vu le jour.

L'actualité cinématographique, celle que l'ont peut suivre dans "Le Film français" par exemple, témoigne de cette évolution :
palmarès du festival de Cannes ou des Césars, ce sont de plus en plus des films émanant de cette nouvelle frange, de ces nouveaux modes de production,
qui obtiennent reconnaissance, critique et publique (cf Donoma, en ce moment).

La suppression des cartes professionnelles, l'ouverture par le CNC de lignes budgétaires pour les films produits hors de tout cadre industriel
(prime à la qualité du court métrage), témoignent de la prise de conscience institutionnelle de cette mutation.

Nous proposons à plusieurs, à quelques uns, à partir de nos expériences, d'auteurs et de structures, dans différents territoires,
(à commencer par PACA), évaluer les conséquences de cette mutation.

Suite à cette évaluation, nous proposerons aux institutions un cadre de dialogue pour accompagner les évolutions de leurs politiques
d'aides à la création.




Émergence d'une nouvelle économie du cinéma


La conséquence de cette situation, c'est que l'économie nouvelle du cinéma, une part parmi les plus dynamiques de la création cinématographique,
s'est développée en grande partie en dehors de la politique et des moyens qui lui étaient désignés par les pouvoirs publics.
Des films circulent, des cinéastes réalisent des films, des salles de cinéma diffusent ces films, des TV diffusent ces films, mais aussi internet,
mais aussi des médiathèques, des lieux alternatifs... Tout un réseau de « festivals » se nourrissent de ces réalisations et en particulier dans le sud...
C'est un flot ininterrompu de créations, produites, réalisées, diffusées et drainant un autre flot des spectateurs
dont personne ne s'attache à évaluer l'importance puisque généralement hors billetterie CNC.
Mais elle est considérable.

Pourtant cette industrie « souterraine » fait vivre de très nombreuses personnes.
En particulier ceux qui diffusent, ceux qui gèrent, ceux qui organisent, mais plus on remonte vers les techniciens, vers l'auteur... moins il y a de ressources.
L'auteur est considéré lui comme « un assisté » avec les conséquences de précarité, de mise en danger, de surveillance institutionnelle qui en découle alors qu'il est à la source de cette économie !

Affirmer des choix d'intérêts territoriaux.

Cette économie dissimulée doit maintenant trouver son équilibre. Les techniciens, les politiques, le public doivent se saisir de la situation et définir leurs choix.
À titre d'exemple :
Le budget « culture » du Conseil Général (qui a en charge la politique sociale) n'est pas en fait celui annoncé : Il est considérablement supérieur !
Tous les contrats aidés qui permettent à des associations de développer des projets culturels avec des cinéastes, sont des aides réelles à la création : ils aident à vivre ces cinéastes.
Tous les contrats RSA qui permettent à des cinéastes de développer librement des projets sont des aides directes à la production.

Il nous faut ainsi analyser la réalité des flux liés à la création cinématographique contemporaine, pour esquisser son organisation future.

Une politique de territoire du cinéma est à refonder. Des cadres politiques existent, comme ceux de l'Agenda 21, comme ceux de la convention de faro sur le patrimoine immatériel...
files/images/marseillelogo.jpg
files/images/logoCgw.jpg
files/images/logoPACAw.jpg
files/images/Mairie23w.jpg
files/images/logoFSEw.jpg
Edition | Administration | Login |Liste