RECHERCHE




files/images/Polygonelogo2017.jpg

Polygone étoilé
1 rue Massabo
13002 Marseille
polygone.etoile@wanadoo.fr
09 67 50 58 23

Plan d'accès






OLIVIER DEROUSSEAU : UNE RENCONTRE


Le 03 avril 2012 à 19h


AU POLYGONE ÉTOILÉ :
Polygone Étoilé


ENTREZ LIBRES !



Rencontre avec Olivier Derousseau autour de plusieurs de ses films.
Faisant suite à la Semaine Asymétrique 2011 (voir ici), nous sommes heureux d'accueillir Olivier Derousseau.
Au-delà de cette projection, vous trouverez ici les occasions durant cette semaine d'avril, de voir ses films et échanger avec lui.



PROJECTION À 19H

VIDÉO TRACT
06min30,

VACANCES, PRÉMISSES
20min

BRUIT DE FOND, UNE PLACE SUR LA TERRE
44min.
Écriture sans concession à la hauteur des interrogations mises en image, le film laisse entendre la rumeur sûre de l’exigence. L’usine, la publicité, la route, les transports en commun : notre monde – soulevé à bout de voix dans la dignité de la lucidité.
Jean Pierre Rehm.

Repas partagé.


PROJECTION À 22H
ACCOSTER
2008 - France - 56 minutes - Super 8 mm & 35 mm – projection en 35 mm

Un départ, la fin de quelque chose. Nous devions quitter une maison promise à la démolition. Cette maison, lilloise, de bois recouvert d’une peau de brique, autrefois habitée par des bourgeois en villégiature, fut un refuge pour des gens qu’on ne tarda pas, à l’aube du 21e siècle, à qualifier de “précaires”. Ses murs et fenêtres furent témoins d’événements heureux, de déchirures, d’arrivées impromptues, de décisions sans retour, de sommeils et de veilles indécents, de préparations laborieuses. Je me suis mis à photographier cette maison alors qu’il fallait en partir. Il s’avère qu’à ce moment-là, la pensée et le travail de Fernand Deligny occupaient une place quotidienne. Ces phrases notamment :“Nous sommes hantés par un peuple d’images, si vous entendez hanter comme quelqu’un d’antan l’aurait entendu, c’est-à dire habités tout simplement. “ Mais aussi : “Le cinéma, un toit pour les images qui n’ont plus de maisons”. Un livre de Jacques Rancière aussi : Courts voyages au pays du peuple. Il fallait quitter une demeure à demeurés et envisager un accostage.
Olivier Derousseau
files/images/marseillelogo.jpg
files/images/logoCgw.jpg
files/images/logoPACAw.jpg
files/images/Mairie23w.jpg
files/images/logoFSEw.jpg
Edition | Administration | Login |Liste