RECHERCHE




files/images/Polygonelogo2017.jpg

Polygone étoilé
1 rue Massabo
13002 Marseille
polygone.etoile@wanadoo.fr
09 67 50 58 23

Plan d'accès






NUIT ÉTOILÉE 2012 # 2


Jeudi 28 Juin 2012
première séance : 19H00 - 20H30
pause grignotage : 20H30 - 21H30
deuxième séance : 21H30 - 23H30

Pour accéder au Polygone étoilé : Polygone Étoilé

ENTREZ LIBRES !




Projections de films apportés par leurs auteurs

A l’origine il y avait des nuits étoilées
Sans qu’on puisse encore les nommer on essayait de leur donner une régularité, une durée.
Dix années de cinéma déjà ! et les
Nuits étoilées continuent de briller.
Venez et entrez libre. Des cinéastes viendront partager leur film avec le public. On parlera, on débattra. Et pour nous il est alors question de la parole, non pas forcément de langage, mais de mots, de bruits, de cris, petits ou forts pour dire ce que l’on a vu, ce que l’on a écouté, ce que l’on a compris, pour dire sa joie ou sa colère. Pour interroger et s'interroger sur le monde que l'on habite.



Plus tard dans la soirée les échanges se poursuivront en grignotant ce que chacun voudra bien apporter et on boira aussi


Première partie : 19h00 - 20h30



Je veux savoir ce qu’il y a entre ici et là-bas
un film de Celesta Bufano
5 min  / 2012
Arrivée de Naples à Marseille en vélo en collectant des images tout le long du parcours, elle présente une élaboration sous forme de vidéo d’animation/stop motion : ”Ich will es wissen was gibt da zwischen” (Je veux savoir ce qu’il y a entre ici et là-bas), la question se pose dans le parcours et pas dans la destination.

On ne faisait rien de spécial
Théodore Vodenitcharov / Jérémy Bastide / Etienne Bastide
23 min / 2011
Des adolescents en rupture scolaire interrogés sur les raisons de cette rupture, dans le cadre d'un travail avec SIGMA formation.

Narcisse
de Pierre Bessette
15 min, 2011

files/images/NUITS ETOILEES/foto Narcisseok.jpg


L’histoire de Narcisse, c’est avant tout celle d’un homme amoureux de lui-même. Toute la journée, il contemple sa propre image dans l’eau et finit par disparaître, en se penchant pour l’embrasser. Dans cette version du mythe, les nymphes sont des êtres réels. Ce sont quatre sœurs pakistanaises, qui vivent dans la tour d’une cité, en grande banlieue parisienne. En vain, elles aiment un être qui les dédaigne jusqu’à ce que l’amour ne se change en haine.

Belles d’amour, mais plus belle de haine
Une amante qui se déchaîne
Promet bien pire que la mort



Seconde partie : 21H30 - 23H30



Marseille sans paroles
Film en cours de Théodore Vodenitcharov
5 min
un travelling vidéo qui nous embarque dans une traversée chaotique et poétique des artères marseillaises.
Réalisé dans le cadre du festival "Marseille retrouve le Nord" - 2010

MAD(E) IN SQUAT
Une réalisation du collectif "Kokunka"
55 min, 2012
A travers l'évocation burlesque de la vie quotidienne de squaters, cette auto-production d'habitants de La Capelette et de St-Mauront Belle de Mai aborde quelques thèmes récurents , sur des textes recousus de Molière, Aït Djafer, Sartre, Coluche, Montherlant, Prévert, Brétécher, (...) et des anonymes du Livre Rouge du Caju (squat autonome de la fin des années 90). Il a réuni pour le tournage : des artistes, des squaters, des locataires, des propriétaires, des chefs d'entreprises, des chömeurs, des fonctionnaires, des étudiants et amoureux de la vie de tout äge... et poils !

files/images/NUITS ETOILEES/foto squatok.jpg

files/images/marseillelogo.jpg
files/images/logoCgw.jpg
files/images/logoPACAw.jpg
files/images/Mairie23w.jpg
files/images/logoFSEw.jpg
Edition | Administration | Login |Liste