RECHERCHE




files/images/Polygonelogo2017.jpg

Polygone étoilé
1 rue Massabo
13002 Marseille
polygone.etoile@wanadoo.fr
09 67 50 58 23

Plan d'accès





10 ans après la première projection au Polygone étoilé (décembre 2001) :
Les structures et associations qui diffusent régulièrement au Polygone Étoilé dessinent un archipel de diffusion qui répond au projet originel du Polygone étoilé : tout film, tout auteur, peut trouver là un écran ouvert.
Les habitants, à travers la multitude des collectifs et associations dont la vitalité fait la richesse de Marseille, peuvent participer à une programmation qui est sans doute la plus ouverte de France. Ainsi, le public lui-même est associé à la dynamique du Polygone étoilé au plus près de la création vivante.

Une programmation sans programmateur dont le rayonnement porte pourtant très au delà de cette ville !



L'Archipel de diffusion cinéma :
Aussi un appel à une cohérence des politiques culturelles !


Les structures signataires de cet appel, ayant pu en toute liberté « éditoriale » profiter du Polygone étoilé pour leur action de diffusion depuis son ouverture et l'ayant enrichi aussi de leur propre engagement et de leurs pratiques diverses, demandent que cette expérience cinématographique qui engage les cinéastes dans une action sociale ait les moyens de sa pérennité et que les investissements nécessaires au maintien de sa qualité technique lui soient accordés.

Une expérience de diffusion construite sur la richesse, la diversité et l'originalité du tissu marseillais, sur sa créativité, sur la force de ses associations, sur la vitalité de son public a obtenu une reconnaissance nationale et internationale et prouve que le développement du mouvement associatif possède un potentiel encore sous-estimé dans ce domaine.

C'est le capital culturel le plus précieux de cette ville qui doit être reconnu, compris et accompagné.


Signataires (janvier 2012):
TRANSIT, CINÉPAGE, TETRACCORD, CIERES, COLLECTIF CAILLOUX, THE B-SIDE, VIDEODROME, IMAGES ET PAROLES ENGAGÉES, BATUTOS, SOLIDARITÉ MIEUX VIVRE, NUMÉRO ZÉRO, PARALLAXES, AJJOD, PETIT A PETIT, SATIS, COM'ÉTIK, RADIO GRENOUILLE, CINÉMÉMOIRE, ÉDITIONS COMMUNE, SUDACS, EXTÉRIEUR NUIT, SHELLAC SUD.


PRÉSENTATION DES STRUCTURES SIGNATAIRES
Cinépage : association de cinéphiles dont l’activité principale est l’organisation de programmations et de rencontres autour d’œuvres marquantes du cinéma. Cinépage programme au Polygone étoilé depuis plusieurs années, notamment dans le cadre d’un rendez-vous mensuel « les mercredi de Cinépage ». Par ailleurs, l’association marseillaise a choisi le Polygone étoilé comme partenaire principal des Rencontres du cinéma portugais qui ont eu lieu en novembre 2011 et ce dans le cadre des « Rencontres du cinéma européen ».

Parallaxes : L’association  accompagne la création, la production et la diffusion d’œuvres littéraires, photographiques, vidéographiques et sonores. Parallaxes a entamé un cycle de programmations au Polygone étoilé avec comme axe de réflexion et de production : « le processus de création des auteurs ». Le premier cycle de programmation a débuté en juin 2011 avec une soirée consacrée au cinéaste Eric Pellet.

Collectif Cailloux : Association de création et de diffusion d’œuvres cinématographiques indépendantes. Située au Parvis des Arts à Marseille, le collectif de cinéastes, vidéastes et journalistes a été partenaire des rencontres cinématographiques Film Flamme « La semaine asymétrique 2010 ». Par ailleurs les membres de Cailloux participent régulièrement aux travaux de réflexion autour du cinéma proposé par le collectif Film Flamme.

Cinéma et paroles engagées : Festival de vidéos urbaines. Diffusion de films militants, l’association rassemble avant tout des militants (tes) passionné(e)s de cinéma documentaire. Cinéma et paroles engagées s’appuie sur son partenariat avec Film Flamme dans le cadre du mois du film documentaire en novembre à Marseille avec une programmation au Polygone étoilé.

Editions Commune : Les éditions commune, est l'une des activités de commune, association d'artistes créée à Marseille en 1996*, spécifiquement dédiée à la création pour l’espace public. Les artistes de l’association entretiennent un rapport particulier à l’objet imprimé : le livre est parfois la création elle-même, parfois elle en garde seulement la trace ou en explore un fragment Les éditions Communes ont publiées en 2011, deux premiers ouvrages d’une série consacrée au cinéma dans la région. Le premier à Jean-François Neplaz du collectif Film Flamme, le second à Aaron Sievers du collectif Film Flamme et sont en préparation la publication de ceux consacrés à J. Pierre Thorn et Marc Scialom

Transit : collectif de photographes, il mobilise dans la région PACA, un grand nombre d’artistes engagés. Expositions et éditions d’œuvres photographiques. En juin 2011 Transit s’est appuyé sur le Polygone étoilé pour proposer l’exposition photographique « habitants atypiques » accompagnée d’une programmation de films documentaires.

Com’étik diffusion : continue son implication dans des projets de proximité, d'expression d'habitants et de mixité socioculturelle avec la volonté de croiser les regards et les expressions : péri-urbain, urbain et rural, français et étranger. Arriver à créer des espaces de rencontres entre ces différents mondes. Com’étik s’est entre autres associée à la programmation « habitants atypiques » au Polygone étoilé en juin 2011.

Sudacas : Association marseillaise compte un réseau important de militants. Sudacas organise des rencontres avec des intellectuels, musiciens, artistes et leaders sociaux d’Amérique Latine en visite en Europe, ainsi que des débats et projections de films documentaires et de fictions sur l’Amérique Latine. En juin 2011 Sudacas investit le Polygone étoilé pour une programmation de courts métrages en soutien à Radio Galère.

Extérieur nuit : Films du patrimoine d'une qualité rare en France et unique à Marseille. L’association extérieur Nuit est partenaire de Film Flamme depuis de nombreuses années. En 2011 elle organises au Polygone étoilé les rencontres cinématographiques « Cinéastes de notre temps » en présence de André S Labarthe et de Jacques Rozier.

Tetraccord : Organisme de formation permanente aux primo-arrivants s'appuie, sur le cinéma pour réaliser un travail d’atelier autour de langue française.Tétraèdre s’appuie depuis 2010 sur le Polygone étoilé pour réaliser une Programmation hebdomadaire de films. Chaque mardi une trentaine de participants se rendent au Polygone étoilé pour participer à ces projections et discussions.

Le CIERES pour la lutte contre l’illettrisme et la formation permanente aux primo-arrivants s’appuie sur le cinéma. Programmations hebdomadaires de films et de débats au Polygone étoilé. Chaque jeudi une trentaine de participants se rendent au Polygone étoilé pour participer à ces projections et discussions.

AJJOD (Association Jeunes Joliette Demain) : socialisation des jeunes par la promotion et le développement des actions culturelles, sportives et de loisirs. L’association développe également des projets d’animation de quartier pour favoriser la vie associative, la solidarité des relations intergénérationnelles et intercommunautaires. L’AJJOD travaille de concert avec l’association Solidarité mieux vivre et Film Flamme sur un projet de mémoires du quartier Joliette en s’appuyant sur des témoignages écrits et photographiques. L’AJJOD facilite la mise en lien d’habitants du quartier de la Joliette par l’organisation d’événements culturels en partenariat avec le Polygone étoilé.

L’association Petit à petit : associe des enfants et leurs familles du quartier de la Joliette à la rencontre de différentes pratiques artistiques. Un cycle de programmations de films choisis avec les habitants a débuté au premier semestre 2011 au Polygone étoilé.

Solidarité mieux vivre : basée au cœur du quartier de la Joliette, l’association soutient les habitants dans les difficultés qu’ils peuvent rencontrer au quotidien principalement sur les questions du logement. Grâce à une permanence ouverte au public, l’association représente un lien social important pour le deuxième arrondissement. De nombreuses rencontres entre les habitants sont organisées tout au long de l’année au Polygone étoilé. Par ailleurs Solidarité mène un travail sur la mémoire de quartier en partenariat avec l’AJJOD et le Film Flamme.

Shellac Sud : Société de production et de diffusion de films, partenaire de longue date de Film Flamme notamment dans le cadre de coproductions et de distributions de films.

The B-Side : oeuvre depuis 10 ans à la transmission de la culture Hip hop. Basée à Marseille, l’association a développé une connaissance du terrain qui lui permet de mettre en évidence la vivacité de cette culture contemporaine, riche de sens, porteuse de lien social de rêve et d'imaginaire. The B-Side est partenaire de Film Flamme depuis de nombreuses années Du 15 au 25 juin 2011, The B-Side a organisé une rétrospective des films du réalisateur Jean-Pierre Thorn au Polygone étoilé.

Le Vidéodrome : est un vidéo-club d'art et essai incontournable en région proposant à la location essentiellement, mais également à la vente, un catalogue de plus de 3000 films exclusivement d'auteurs. Le vidéodrome s’est associé à Film Flamme dans le cadre des Rencontres cinématographiques « La semaine asymétrique » en 2011. Ce partenariat a permis la mise en place d’un catalogue d’auteurs issus des rencontres du collectif Film Flamme, permettant au public une consultation libre de leurs œuvres.

Radio Grenouille : radio populaire marseillaise depuis 1981 s’est associé au Polygone à de nombreuses reprises notamment dans le cadre de la semaine du son ou encore lors des dernières rencontres cinématographiques « Semaine asymétrique 2011 »

Le S.A.T.I.S : Les fondations du Département S.A.T.I.S ont aujourd'hui 30 ans. Cette expérience de la formation aux métiers de l'Image et du Son a permis la création d'un I.U.P.  en 2001, dont la structure et les programmes ont intégré le système LMD européen depuis 2004. Deux diplômes sont délivrés : Licence,mention « Sciences Arts et techniques de l'image et du Son » et Master, (mention identique, quatre spécialités).

Cinémémoire : a pour objectif la valorisation de nos images d’archives à travers l'organisation de projections, d'ateliers pédagogiques, de réalisations et productions de films, Le partenariat entre film flamme et Cinémémoire s’appuie sur des préoccupations communes sur l’importance du travail de l’archive cinématographique et de valorisation du travail de cinéastes indépendants. En 2010 Cinémémoire organisait au Polygone étoilé « Archives en question dans les pays coloniaux –Mémoires partagées Algérie ».

Batoutos et Numéro zéro sont des structures marseillaises de production et d'accompagnement de projets cinématographiques.

files/images/marseillelogo.jpg
files/images/logoCgw.jpg
files/images/logoPACAw.jpg
files/images/Mairie23w.jpg
files/images/logoFSEw.jpg
Edition | Administration | Login |Liste