RECHERCHE




files/images/Polygonelogo2017.jpg

Polygone étoilé
1 rue Massabo
13002 Marseille
polygone.etoile@wanadoo.fr
09 67 50 58 23

Plan d'accès




L'Algérie au Polygone étoilé
lundi 15 janvier 2018

Pour conclure trois journées d'échanges consacrées à l’Algérie, Les Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis contre la Guerre, Coup de Soleil, Touiza Solidarité, la Librairie Transit, les Amis de la Marseillaise et l’ARAC vous proposent une soirée ciné-débat au Polygone étoilé. Ces journées entre les deux rives se déroulent du 12 au 14 janvier 2018 au journal La Marseillaise (19 cours Estiennes d'Orves 13001 Marseille).



18h30 / Alger, Mecque des révolutionnaires de Mohammed Ben Slama (55')

Le film retrace l’âge d’or que furent les deux premières décennies de la diplomatie de l’Algérie. Il se déroule principalement dans la capitale Alger, surnommée « Alger la Rouge », ou encore « Alger, La Mecque des Révolutionnaires » par Amílcar Cabral, fameux révolutionnaire guinéen, à qui l’on attribue la citation suivante : « Les chrétiens vont au Vatican, les musulmans à la Mecque et les révolutionnaires à Alger. »

Premier débat : L’Algérie est-elle un pays de révolution ?

Suivi d’un court métrage de Marc Mercier.



20h30 / Exils intérieurs, exils extérieurs de Brahim Hadj Slimane (115') un film fabriqué au Polygone étoilé.

Ce film revient sur la guerre civile des années 90, telle que je l’ai vécue, du moment que j’ai choisi de rester dans mon pays, au moment où des amis et/ou confrères (journalistes, artistes) étaient tués et que la plupart des autres prenaient le chemin de l’exil. Cent-dix journalistes et assimilés ont été tués. Une amnésie s’est établie sur cette tragédie qui n’a épargné aucune région du pays. Amnésie encouragée par une charte et une loi sur « la réconciliation nationale » qui interdit quasiment de parler de cette période. Durant cette décennie, la société algérienne a aussi été bouleversée par un violent changement de cap socio-économique qui a abouti à l’ultralibéralisme d’aujourd’hui. Sans d’ailleurs que l’emprise de l’islamisme ait reflué, bien au contraire. Dans ce film, j’ai choisi de prendre le témoignage de journalistes, artistes et intellectuels, choisis parmi ceux qui sont restés dans leur pays, et d’autres qui ont préféré prendre le chemin de l’exil. Ainsi, de fil en aiguille, j’ai dressé un tableau de moments, à la fois denses et dramatiques de l’histoire récente de l’Algérie.
BHS

Second débat : les révolutions arabes ont-elles commencé en Algérie, vingt ans avant les autres ? Comment ont-elles été étouffées ? Existe-t-il une « mystique révolutionnaire algérienne ? »

files/images/2017/index2017/BHS_Exilsww.jpg

files/images/marseillelogo.jpg
files/images/logoCgw.jpg
files/images/logoPACAw.jpg
files/images/Mairie23w.jpg
files/images/logoFSEw.jpg
Edition | Administration | Login |Liste